Luttes

Nous appelons les étudiant.es des écoles et de design a se mettrent en grève le lundi 15 octobre, en refusant d'aller en cours et en participant aux actions prévues. Il faut agmenter le rapport de force face au Ministère de la Culture. De plus, les restructurations s'accélèrent et par exemple, l'ESAD (Valenciennes) devrait intégrer l'Université de Valenciennes (UPHF) en devenant un établissement composante de l'UPHF depuis qu'au mois d'août 2018, une ordonnance du gouvernement le permette : 

La loi n° 2018-727 du 10 août 2018 « pour un État au service d’une société de confiance » (tout un programme !) a été votée au milieu de l’été. Elle touche de nombreux secteurs, et vise la plupart du temps à « simplifier » les règles applicables aux patrons privés et publics. L’article 52 concerne l’Enseignement supérieur et la Recherche (ESR) et prévoit de légiférer par ordonnances pour « expérimenter de nouvelles formes de rapprochements, de regroupement ou de fusion » pendant 10 ans. C'est le cas de l'ESAD de Valenciennes. 

Mais quid des droits des étudiant.es de l'ESAD à l'UPHF ? Et des droits des personnels ? C'est une fusion qui a surtout pour but de faire des économies. Heureusement, cette fusion augmentera les discussions entre étudiant.es en école d'art et de design et celles et ceux à la fac. 

Voici le tract intersyndical national d'appel à la grève des personnels :

 

appelsyndicats 041018 def 1

appelsyndicats 041018 def 2