Luttes

Luttes

 Depuis le début de son quinquennat, Macron a multiplié les déclarations méprisantes à l’encontre du peuple (« les gens qui ne sont rien » ; « je traverse la rue et je vous trouve un travail » ; « des gaulois réfractaires au changement » ; « on met un pognon de dingue dans les minimas sociaux » ; « je ne cèderai rien ni aux fainéants, ni aux cyniques » ; « le kwassa kwassa pêche peu ! Il ramène du comorien », …) tout en continuant, à l’aide de son gouvernement au service du patronat, à s’attaquer à nos conquêtes sociales : sécurité sociale, assurance chômage, services publics (rail, enseignement, hôpital, etc.).

Le communiqué de la section de Tourcoing du SELA-CGT 59

Télécharger en PDF : tract

Nous rejoignons l'appel pour la manifestation revendicative pour Selom et Matisse de ce Samedi 05 Octobre 2019 à 14HOO, Porte des Postes à Lille. L'enquête n'a toujours pas avancé !

Télécharger le tract au format PDF : tract

Assemblée générale étudiante le 23 sept 2019 : https://www.facebook.com/events/451833252208439/

Depuis maintenant plusieurs années, la sélection à l'Université s'impose et se renforce à tous les niveaux. Nous avons assisté en 2018 à la mise en place de Parcoursup, dans la continuité de la loi Master mais aussi de Campus France.

Contrairement à ce qu'annonçait Frédérique Vidal en septembre 2018, Parcoursup est loin d'être un « succès ». Ce sont 180 000 candidat-e-s qui ont quitté la plate-forme en cours de route et 45 000 qui ont été classé-e-s comme inactives et inactifs. Sur les 811 000 inscrit-e-s, c'est un-e candidat-e sur quatre qui se retrouve sans affectation, faisant ainsi de Parcoursup une véritable machine de tri social, sans parler des étudiant-e-s qui se retrouvent dans une filière par défaut.