ISTV - Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes

Télécharger les notes au format PDF : Notes SEL-CGT du Conseil de l'ISTV 5 oct 2017

Il s’agit des notes rédigées par les camarades élus, pas du compte-rendu officiel de la séance (bientôt disponible sur l’ENT).

1) Informations générales

  • PAST : Toutes les demandes de renouvellement ont été acceptées. La lutte de l’année dernière a été efficace (cf. Past DREAM)
  • Effectif 2017/2018: En légère hausse notamment en licence et en master. Mauvaise nouvelle car la prépa IFSI a fermé à Cambrai et Maubeuge car les subventions de la région ont baissé et donc moins de candidat.es. Les étudiant.es concerné.es sont venu.es à Valenciennes.
  • Alternance: Les 2 demandes d’ouverture (L3 audiovisuelle et le Master Cyberdéfense) ont eu un bon accueil dans les instances.
  • Rapport de la Cour des Comptes: On n’a pas encore le rapport mais M. Delot (Directeur de l’ISTV) a eu des infos : le rapport salue la transformation de l’Université avec la création de l’INSA et salue aussi le gel des postes ! Iels recommandent de supprimer la brigade de remplacement. Augmentation de la taxe de 18% jusqu’à 35% des prélèvements de la formation continue. Les enseignements à faible effectif et en sous service ont été réduits. Bref, Austérité et développement des ressources propres !
  • Postes : Refus de remplacer une prof d’anglais remplacée par un contractuel ; BIATSS : la campagne de recrutement est limitée avec la « pression de la Cour des comptes »
  • Budget : Baisse de la subvention région (560 à 480 milles euros) mais le budget reste bon apparemment grâce à la collecte de taxe. Le budget 2018 « s’annonce bien » notamment dans l’investissement car comme la restructuration arrive, il faut écouler les réserves (augmentation de la dotation de l’UVHC). Le budget sera voté en novembre.
  • Offre de formation de l’ISTV: Bientôt l’accréditation. Il faut faire l’auto – évaluation de l’existant.
  • Evènements : Forum de recrutement le 19 octobre ; Fête de la science les 12 et 13 octobre.
  • Bâtiments: Augmentation du nombre de salle avec serrure pour les fermer et début des travaux pour les fenêtres de l’ISTV 1, 2 et 3 fin 2017.

 

2) Projet INSA

On s’est quitté le 15 juin 2017 avec beaucoup de questions et de réserves. Groupe de travail début juillet mais on n’était pas là. Un document a été rédigé.

Cet été, le gouvernement a fait une Loi de simplification, cela permet à l’Université existante d’avoir un délai pour se modifier.

L’INSA nomme une personne référente : Le directeur du centre Val de Loire (Jean – Marc Castellin) est venu à Valenciennes et une réunion d’organisation s’est faite. Il a vu le Président de l’UVHC, le directeur de l’ISTV, FSMS et ENSIAME. Apparemment l’INSA doit avoir beaucoup d’ingénieur.e mais iels sont souples. 2/3 des ingénieur.es INSA passent par la prépa. « Echange réconfortant ».

Ces rencontres ont permis de sortir un accord cadre
Attention, il s’agit bien d’un projet-d’accord (modifiable) et non d’un accord (très peu modifiable).
Bien sûr, nous avons pris connaissance de ce document la veille du conseil. L’UVHC n’a pas changé ces méthodes et le déroulement de la restructuration n’est toujours pas transparent. Aujourd’hui, une minorité d’étudiant.es sont au courant de ce qu’il se passe. La CGT est beaucoup intervenue dans ce sens.

Sur le fond, il s’agirait du 7ème INSA en France. L’INSA aura le statut d’EPSCP qui sera dans un EPSCP (l’UVHC). Ça c’est inédit et ce n’est pas gagné pour faire accepter par le Ministère.
EPSCP : Établissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel

A retenir de l’accord cadre : L’ensemble des personnels de l’ISTV, de l’ENSIAME et de la FSMS seront à l’INSA. L’INSA s’occupera des formations. L’UVHC ne sera là que pour délivrer le diplôme de licence et de master car l’INSA ne peut pas le faire (c’est une école d’ingénieur.e et donc ne délivre que des diplômes d’ingénieur).

Dans ce futur établissement, la majorité des formations et des élèves seront en licence et master. Aujourd’hui, il y a 2500 élèves à l’ISTV et 900 à la FSMS. L’ENSIAME en compte aussi 900. Donc à terme, il y aura dans cette école d’ingénieure INSA, énormément de formations non labélisées.

La suite : l’UVHC va mettre en place des groupes de travail pour continuer les discussions. Tout le monde est unanime sur le manque de démocratie dans ce projet et l’absence de calendrier. En revanche sur le fond du projet, beaucoup de personnels de l’ISTV pensent « avoir sauver les meubles ».

 

3) Mise à jour de la liste des responsables pédagogiques et vote de 2 conventions.

Un camarade s’abstient car les documents ont été envoyés 2 jours avant le conseil, ce qui n’est pas sérieux et ce qui laisse très peu de temps pour les lire. Tout est adopté.

 

4) Etudiant.es étranger.es

A la fin du conseil, nous réintervenons sur plusieurs points notamment l’accueil des étudiant.es venant d’un autre pays ce qui conduit à une réunion avec les personnes concernées fin octobre 2017.

Lors de cette réunion, nous avons réexpliqué la situation dramatique que peuvent subir certains et certaines étudiant.es : problèmes de papier à l’ISTV, refus de VISA, situation illégale sur le territoire ce qui peut amener à des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français = Expulsions).

La CGT est venue avec des propositions qui peuvent être mises en place au niveau de l’ISTV (qui un jour, pourraient être mises en place au niveau de l’UVHC et son service international) :

  • Accueil spécifique des étudiant.es étranger.es en début d’année car il y a souvent trop d’information d’un coup et il y a la barrière de la langue. Beaucoup nous ont exprimé le souhait d’avoir une personne référente avec un contact physique dès le début de l’année ce qui créé des liens.
  • Envoie de la base de données des étudiant.es accepté.es par l’ISTV en fin d’année scolaire pour l’année suivante aux services du CROUS pour que celui-ci ne soit pas obliger de demander aux étudiant.es qui demandent une chambre un tas de paperasse pour vérifier ou pire, de faire venir l’étudiant.e début juillet juste pour vérifier qu’il sera bien là en septembre.

L’ISTV affiche volontairement une ouverture à l’internationale. Tant mieux. Mais beaucoup d’étudiant.es se sentent abandonné.es arrivé.es ici. Ces 2 propositions ont été acceptées et seront donc mises en œuvre rapidement ce qui améliorera les conditions d’étude et de logement de nos camarades de classe.