Télécharger le tract en PDF : tract

Des milliards : PAS POUR LA FAC !

Depuis des années, le nombre de milliardaires augmente en France. Ces mêmes milliards, nous ne les avons pas pour l’Université. Dans le même temps, le gouvernement Macron a augmenté les frais d’inscription pour les étudiant.es étranger.ères : 2 770 euros l’année de licence et 3 770 euros l’année de master. Le gouvernement refuse d’augmenter les moyens financiers attribués aux Universités, qui finissent par devoir trouver de l’argent par elles-mêmes !

Plus près de nous, l’UPHF se restructure et impose des changements radicaux.

Afin de vous investir dans ce qu’il se passe sur votre université, nous vous encourageons à venir aux Assemblées Générales que nous organisons :

Mont-Houy -> Mercredi 24 avril à 12h30 Amphi Collet (FSMS – bâtiment Carpeaux) : https://www.facebook.com/events/432949384120899/

Tertiales -> Vendredi 26 avril à 12h30 en amphi B : https://www.facebook.com/events/625152331226168/

Et à celle que le Président de l’UPHF organise :

Mont-Houy : Jeudi 25 avril de 12h30 à 13h30 en amphi 500 (FLLASH – bâtiment Matisse)

Cela nous permettra d’échanger à propos des changements imposés aux étudiant.es sans consultations, et de faire un point sur les possibles actions à mener.

 

OFFRE DE FORMATION 2020 – 2024 :
TOUTES ET TOUS CONCERNÉ.ES

Toutes les formations de l’UPHF sont actuellement transformées. En parallèle, les futurs statuts de l’UPHF seront bientôt votés.

Côté Humanité, tout devrait fusionner dans une grande composante : là encore, les étudiant.es manquent d’infos !

Côté Science, la direction de l’UPHF a la volonté d’ouvrir l’INSA au plus vite. Même si l’ouverture de formation d’ingénieurs publiques semble intéressante, cela va se faire à budget constant : des formations vont être supprimées.

Les étudiant.es en audiovisuel ont montré l’exemple !

Début avril 2019, des étudiant.es de l’ISTV ont fait grève et bloquer plusieurs bâtiments pour imposer aux Directions de l’Université de revoir leur copie.

Une première bataille a été gagnée. Des suppressions de cours annoncées ont pour le moment été suspendues. Des consultations étudiantes ont été imposées !

Le syndicat appelle les étudiant.es de l’UPHF à se mobiliser, notamment par la grève et le blocage, pour éviter des fermetures de formation (pour faire des économies) !

À NOUS DE NOUS FAIRE ENTENDRE POUR QUE NOS FORMATIONS CONTINUENT D’EXISTER !

L’UNIVERSITÉ EST ET SE DOIT DE RESTER UN SERVICE PUBLIC ! MOBILISONS-NOUS