UVHC - Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

Comment voter ?
Le 10 avril, de 9h à 17h, avec ta carte étudiante et dans ton bâtiment. (liste des bat. à la fin)

Encore des élections ? Que s’est-il passé depuis les dernières élections ?

On en parle depuis 2 mois : Etudiant.es de l'UVHC : Préparons ensemble les élections du 10 avril 2018

 

Cahier revendicatif du Syndicat Etudiant et Lycéen CGT de Valenciennes
Elections UVHC 10 Avril 2018

Tu peux le télécharger en PDF : cahier
Ces revendications ont été proposées par les étudaint.es ayant répondu à notre appel : Jusqu'au 30 mars, écrit tes revendications #Election10Avril
On a fait un tract qui synthétise : tract
Et une profession de foi officiel : PF
Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/807637726100535/

Il nous semble important pour ces élections de présenter des élu.es combatif.ves, prêt.es à défend re et gagner les droits des étudiant.es.

Pas nes pour subir

Beaucoup de ces revendications dépendent du gouvernement. Globalement, il manque plusieurs milliards d’euros dans l’enseignement publique pour étudier convenablement. Dans desbâtiments modernes et accessibles. Avec une situation qui nous permettre de s’épanouir dans nostudes.

Nous ne sommes pas dûpes. Ce n’est pas l’Université qui va augmenter les bourses. Mais la CGT est cohérente. C’est pour cela que nous présentons des listes syndicales aux élections de l’UVHC. Pour nous, on est pas là pour cogérer la misère. Car l’Université fait avec ce que l’Etat lui donne. Et aujourd’hui, il donne peu. Beaucoup des formations de l’UVHC ont comme ressources principales des ressources propres. C’est à dire les taxes d’apprentissages et autres...

Conclusion, si nous voulons des meilleurs études, il faut lutter pour stopper les politiques libérales en France qui organisent 2 types d’éducation : Une qui est gratuite, publique, avec les moyens du bord. Et une qui est payante, privée, où seules les familles riches peuvent payer et les étudiant.es qui acceptent d’avoir à 25 ans un crédit de plusieurs milliers d’euros.

Une promesse : Informer les étudiants et étudiantes de l’UVHC

Il nous semble en premier lieu important de lutter pour gagner des droits fondamentaux : Les étudiant.e.s doivent pouvoir s’exprimer librement pour défendre leurs convictions, par exemple lors de mouvements nationaux, et cela se traduit par un droit à l’absence et des résultats non déterminés par l’assiduité aux cours.

ob 9f4e56 65898227 jpg dessin charb

L’étudiant et l’étudiante salarié.e
Plus de 50 % des étudiant.es travaillent pour financer leurs études. De ce fait, énormément d’étudiant.es sont précaires. Ils et elles galèrent pour étudier. Pour la CGT, il faut en finir avec les emplois précaires que l’on nous propose : service civique, job étudiant, mission sans contrat (type UBER). Bien entendu, ces jobs sont souhaitables pour beaucoup d’entre nous sur le court terme, car ils nous permettent de survivre. C’est donc pour cela que nous demandons une augmentation du nombre de boursiers et de boursières ainsi que le montant des bourses. Car les étudiant.es qui travaillent le soir et le week - end ont moins de chances de réussirent leurs études que les autres

Vie étudiante
L’Université ne doit pas être un lieu de discriminations et doit former à la pluralité des cultures et des convictions, et ce en commençant par des choses les plus simples : des toilettes mixtes, l’utilisation du prénom d’usage au sein de l’administration comme cela se fait dans de très nombreuses universités du pays, des programmes de sensibilisation aux abus sexuels, au sexisme ordinaire et au consentement mutuel.30020423 1670738113017126 338780280 n

Sur la vie associative, nous soutiendrons l’ensemble des évènements proposés par les différentes associations.

Nous continuons de militer pour obtenir le plus rapidement possible une MDE digne de ce nom. Une Maison Des Etudiant.es pour acceuillir l’ensemble des associations qui le souhaitent avec des lieux réservés pour les différents projets. Il existe une MDE dans quasi toutes les facs sauf à l’UVHC. Il va de soit que chaque corpo existante fera ce qu’elle souhaite et il est logique qu’une association regroupant les étudiant.es d’une formation reste dans le bâtiment de la dite formation.

De plus, il faut que l’Université soit plus ouverte à la démocratie et que le nombre de représentant.e.s étudiant.e.s augmente en conséquence et que l’administration communique mieux les décisions prises par les conseils et affectant l’ensemble des étudiant.e.s

30122710 1670735743017363 51497110 o

Enfin, la politique du tout sécuritaire, la fermeture constante des salles et des portes, les vigiles et les caméras sur le campus doivent être abandonné.e.s au profit d’une ambiance profitant à l’enseignement et à l’apprentissage, ainsi qu’un plus grand nombre d’activités culturelles accessibles à toutes et tous.

Plus d’aides pour les étudiant.e.s étrang.er.e.s:
Déconnecté.e.s plus que quiconque à leur arrivée, il est nécessaire de leur permettre de s’intégrer avec facilité : Un.e référent.e pour un accès à l’information plus facile, ainsi qu’au logements étudiants qui doivent leur être affecté en priorité. Il faut leur offrir de l’aide pour trouver des stages et les former à la culture professionnelle occidentale lorsque cela est nécessaire, avec par exemple des formations à l‘écriture de CV.

Formation
Afin d’avoir une neutralité totale des résultats, l’anonymat des copies est nécessaire. Tout comme le retour des 15 minutes de retard tolérées aux examens. Des bouchons, retards de trams ou autres raisons sont très vite arrivées et ne doivent pas empêcher un.e étudiant.e d’avoir son semestre.8a9b4d7f6fdd0f08af2b55e516f3cb56Avec la restructuration de l’UVHC et les réformes de Macron & co,nous devenons une Université d’ “élite”. On a plein de question à propos de l’Université Polytechnique qui arrive. Mais on a pas de réponse. Car la Direction de l’Université cache tout. Nous informerons les étudaint.es des changements et nous nous battrons contre les fermetures de formation.

Le maintien de la compensation par semestres et par matières est aussi important. Car elle est aujourd’hui menacée. Des formations jugées « non rentables », « mortes » vont fermer. Des masters à la valeur de nos diplômes, de gros changements nous attendent.

De plus une aide à l’accès aux stages, doit être mise en place pour toutes et tous.

Logement
Il est nécessaire de mieux informer, les étudiant.es sur les logements disponible pour elleux. Le prix de logement universitaire doit baisser, afin de convenir au budget réduit des étudiants. De plus l’insalubrité de certains logement est intolérable, il est nécessaire d’engager des rénovations.

Restaurant universitaire
Le CROUS doit accepter les paiements en espèces, et proposer des alternatives végans danschacun des RU. La qualité et la diversité des repas doit être motivée par une augmentation des moyens accordés et ce sans augmenter les prix des repas proposés.

Chacun des restaurants doit être adapté au nombre de repas servi quitte a agrandir les bâtiment et offrir des places supplémentaires.30118156 1670754669682137 1499020157 nTransport
Les transports en communs, navettes comme trams, doivent circuler plus souvent et sur de plus larges plages horaires. De plus, chaque établissement de l’université doit mettre à disposition un parking accessible gratuit à proximité, par exemple le parking Poterne ne doit pas devenir payant.

Sur la même lignée les transports en commun devraient également être gratuits. De plus il faudrait un maintien voire un développement des lignes SNCF. Aujourd’hui, la ligne Douai - Cambrai notamment est menacée.

Bâtiments
Une complète rénovation des bâtiments d’enseignements s’impose : Les salles doivent être convenablement chauffées, et les rideaux doivent être remis à neuf, des bancs, fontaines à eau et des poubelles doivent être accessibles dans chacun des bâtiments, il faut installer des prises électriques en nombre suffisant pour pouvoir s’adapter au matériel du 21e siècle, et les sièges des amphithéâtres être un minimum confortable pour pouvoir affronter de longues heures de cours. Surtout, les équipements informatiques et audiovisuels doivent être remis à niveau et correctement installés pour une utilisation simple et rapide à mettre en place.


Les ouvertures des bâtiments doivent s’étaler sur une plage horaire plus large pour tou.te.scelles et ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir travailler chez elleux. Dans la même logique, les BU doivent être ouvertes à tou.te.s et en améliorer les équipements indispensables à la vie étudiantes (Scanners, imprimantes…).

Le 10 avril 2018, vote CGT : Un enseignement gratuit pour toutes & tous !

30176215 1670768846347386 447699447 o

Nous présentons aussi des listes pour le conseil de la FSMS, qu'on a préparé aussi à l'avance : UVHC : Les STAPS doivent se faire entendre !
Tu peux télécharger le tract pour le conseil de la FSMS : PF STAPS

Bureau de Vote
- IUT (GMP, GIM et GEII) : hall bat. Watteau
- FSMS & DeVisU : hall bat. Carpeaux
- ISTV, LAMIH, LAMAV, DOAE & DAEU A : hall bat. ISTV 2
- FLLASH (Mont Houy) & CALHISTE : hall bat. Matisse
- ENSIAME : hall bat. Claudin Lejeune
- FLLASH (Arts) : bat. Ronzier
- FDEG, IPAG, IAE & IDP : hall Tertiales
- IUT (TC & GEA) : hall IUT Tertiales

/!\ Etudiant.es à Maubeuge : 1 seul bureau de vote pour tout le monde. Idem pour les étudiant.es de Cambrai.