UVHC - Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

Cet article est en 2 parties : Un état des lieux de la mobilisation et un argumentaire contre la restructuration proposée pour le moment.

tract jeudi 30 mars page 001

 

Cet article est en 2 parties : Un état des lieux de la mobilisation et un argumentaire contre la restructuration proposée pour le moment.

I] LA MOBILISATION

Depuis novembre 2016, la Gouvernance de l’UVHC (Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis) organise la restructuration de l’Université. Et c’est bien la gouvernance seule qui organise ce « projet d’établissement ». Il y a en effet très peu d’information et de consultation, à nous de s’organiser !

NOS DATES :
– Rassemblement ce jeudi 30 mars à 13h devant le CA (Conseil d’Administration) ; Arrêt de tram : Campus Mont Houy.

LES DATES DU PROJET : 
– CT (Comité Technique) le mardi 30 mars
– CAc (Conseil Académique) le jeudi 30 mars à 9h à la FLLASH.
– CA (Conseil d’Administration) toujours le jeudi 30 mars à 14h à la MSE

Le point « projet d’établissement » est à chaque fois à l’ordre du jour. Ici le document qui sera discuté, voté… : ProjetDecret
Il s’agit du decret qui doit être validé pour écrire les statuts de la future Université.
Mais M. Artiba (Président de l’Université) a déclaré ce lundi 27 mars que le document a déjà été envoyé au Ministère… Dans le but de sortir ce décret.
Conclusion : les avis des élu.es des différentes instances ne servent à rien !

Chez les travailleurs.ses de l’Université, ça bouge aussi ! Un « collectif UVHC » s’est créé et regroupe entre autre : Isabelle Alphonse-Tilloy, Alexandre Bonduelle, Emmanuel Cherrier, Didier Dufour, Eric Henry, Nicolas Lissarague, Olivier Lutun, Michel Merlin, Michel Pommeray, Olivier Sénéchal, Sandrine Sénéchal, Hélène Turpin-Winter, Frédéric Vanderhaegen, Eric Winter, et Marie Zwingelstein…

Iels essayent d’informer le maximum de travailleur et de travaileuse de l’Université de ce qui se passe, car comme pour les étudiant.es, la Gouvernance de l’UVHC fait tout en douce et communique peu. Hésites pas à les contacter !

II] ARGUMENTAIRES 

Dernière mise à jour : le 29 mars à 11h

Important : On rappelle qu’on n’est pas contre une nouvelle Université, mais que le projet proposé pour le moment est très mauvais.

Etant donné que très peu d’étudiants et d’étudiantes sont au courant de ces changements, le SEL-CGT met cet outil en ligne. Il s’agit de cet argumentaire qui sera complété avec les remarques que l’on reçoit (hésites pas à envoyer un mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
1) Le projet est sans fondement

Depuis le début, on nous dit : »on n’a pas le choix, il faut un projet de rupture à l’UVHC ». Ah bon ? Et qui le dit ? Apparement 3 rapports des tutelles : IGAENR, HCERES et la Cours des Comptes.

Pourquoi le projet est sans fondement ?
– La Cours des Comptes : le dernier rapport sur l’UVHC date de 2010

– L’HECRES (Le Haut Conseil de l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) : Le dernier rapport date de 2014.

– L’IGAENR (Inspection Générale de l’Administration de l’Éducation Nationale et de la Recherche) : Il date d’octobre 2016 et il a été publié en mars 2017

C’est sur ce rapport de l’IGAENR que se base la Gouvernance de l’UVHC pour motiver cette restructuration.
Des élèments sur ce rapport :
– Il est acccessible seulement depuis mars 2017 mais les discussions ont commencé en octobre 2016….

– Un élu du SEL-CGT a demandé en conseil de l’ISTV le 9 mars si les membres du Conseil avaient lu ce rapport. La réponse est frappante : personne n’a lu le rapport de l’IGAENR (logique, il faut du temps)

– Ce rapport est critique sur des nombreuses petites et moyennes Universités dont l’UVHC, l’IGAENR se serait d’ailleurs « auto-saisie » de ce dossier, sans lettre de mission (sic!).

– Sur la page 45 de ce rapport, il est écrit « […] Si l’université d’Artois revendique une carte des formations adaptée à un rôle de proximité (tout en affirmant son ambition de rester une université de plein exercice), l’université de Valenciennes souhaite renforcer son image d’université spécialisée sur les questions technologiques, techniques et d’ingénierie. Un projet d’université polytechnique y est en cours de construction. ».
La rapport édité en octobre 2016 parle de cette restructuration. C’est le rapport qui motive le projet ou le projet précipité qui a motivé cette phrase dans le rapport ?

2) Méthode non démocratique et non transparente :

On a adressé une lettre ouverte le 18 janver 2017 pour alerter la Gouvernance de la dérive non démocratique des discussions : toujours pas de réponse.

On ne reprendra pas ces élèments ici, ils sont déjà dans la lettre. Et c’est donc pour toutes ces raisons qu’on dit que ce projet n’est pas démocratique.

Il est très mauvais sur la forme.

Comme lors du CA du 28 févier où un document du projet est voté en force. Voir notre communiqué ici

D’ailleurs, cela ne respecte pas la motion qu’on a fait voter à l’unanimité il y a 3 semaines au Conseil de l’ISTV, disant que ce Conseil, où le SEL-CGT Va a 2 élu.es, doit être consulté.

3) Et le fond du projet ?

C’est cette partie qui sera complété au fur et à mesure. Car il est difficile de se positionner sur un tel document en 1 semaine : Il s’agit du ProjetDecret qui correspond peu au document voté 1 mois avant

D’ailleurs on se demande comment le Ministère pourrait valider ce décret qui ressemble à du bricolage. Apparition de studium et de SIC, dont personne n’a entendu parler avant….