UVHC - Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

Les futures élections étudiantes auront lieu le 15 octobre 2019. Le dépôt des listes doit se faire avant le 4 octobre.

Le SELA-CGT UPHF n’a pas la force militante pour déposer des listes à ce jour

Il s’agit d’élections pour les conseils centraux de tout l’UPHF (y compris les étudiant.es des écoles d’art de Cambrai et Valenciennes).

Les conseils centraux sont :

  • Conseil d’Administration (CA) 4 sièges
  • Conseil de la Recherche (CR) 4 sièges
  • Conseil de la Formation et de la Vie Etudiante (CFVU) 14 sièges

Il existe aussi des conseils plus locaux (conseil de l’INSA, de l’Institut Sociétés et Humanités, …) mais les élections auront lieu plus tard. Nous regrettons que la Direction n’ai pas fait le nécessaire pour synchroniser ces élections.

Le bilan :

Depuis plus de 2 ans, le SELA-CGT siège dans les conseils de l’UPHF (CA et CAc), de l’ISTV, de la FSMS… Mais pour quel résultat ?

  • Notre seule promesse de campagne était d’informer les étudiant.es : Cela a été réalisé, une dizaine de notes syndicales de ces conseils sont disponibles sur notre site
  • Siéger nous a permis de développer des luttes contre les dernières suppressions de formation et d’augmenter le rapport de force.
  • Nous nous sommes énormément opposé.es à la Direction de l’UPHF qui prend des décisions sous la pression financière ce que la CGT dénonce

Conclusion :

  • Avoir des élu.es étudiant.es ne sert qu’à transmettre des informations.
  • Si nous voulons de nouveaux droits (comme l’anonymat des copies par exemple), seule notre mobilisation nous fera gagner.
  • Les directions locales ou centrales n’écoutent pas les revendications étudiantes sans une pression importante : nous ne voulons pas seulement des prises dans les amphis !

Le SELA-CGT UPHF est disponible pour créer une autre société, débarrassée de toutes ces logiques capitalistes de profit qui détruisent la planète. Revendiquons pour les retraites, le salaire étudiant, la gratuité des études pour les étudiant.es étranger.es, …

Nous appelons les étudiant.es qui le souhaitent à nous rejoindre pour construire un plus gros syndicat de lutte à l’UPHF