ESAD - École Supérieure d'Art et de Design (Valenciennes)
Notes prises lors du Conseil d’Administration (CA) du 10 février 2017 par des étudiantes élues.

Pratiques : 
ESAD = Ecole Supérieure d’Art et de Design
DNSEP = Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique
DNAP = Diplôme National d’Art Plastique
EPCC = Établissement Public de Coopération Culturelle
DRAC = Direction Régionale des Affaires Culturelles

Point du Président Daniel Cappelle sur la situation de l’école.
L’ESAD s’est mobilisée pour son avenir. Le projet pédagogique, l’unité de recherche sont validés et le DNSEP a obtenu le grade de master.

Une étude de préfiguration a été faite afin de mettre en place un EPCC commun des écoles d’art du Nord. Le seul problème actuellement est l’annulation d’une réunion qui tente d’avoir lieu avec les différents acteurs d’un EPCC commun des écoles d’Art et de Design du Nord (Tourcoing-Dunkerque, Cambrai, Valenciennes).

Le Directeur régional des affaires culturelles des Hauts-de-France, Marc Drouet, s’étonne de l’annulation, dont il n’a pas été mis au courant, de la réunion qui devait avoir lieu le 17 février et à laquelle il devait se rendre. Marc Drouet, directeur de la DRAC Hauts de France depuis fin octobre, considère la situation des écoles d’art du Nord de la France comme une priorité. Il se libère pour chaque réunion ou conseil d’administration et suggère d’ailleurs l’ajout de l’école d’Amiens aux réflexions sur l’enseignement artistique supérieur dans les Hauts-de-France. Les travaux de concertations ne doivent pas, selon lui, nuire à l’image de ces écoles de qualité. La DRAC se rendra à ces réunions de concertation dans le but de faire en sorte de faire vivre ces écoles et de continuer à proposer une offre d’enseignement supérieur en Hauts-de-France.

Nous devons préparer la rentrée 2017 car le concours d’entrée n’a pas été annulé. Cependant les rumeurs de fermeture ont engendré une érosion des effectifs (départ d’étudiants en cours d’année, et éventuels départs en prévision pour l’année prochaine : les 1e année cherchent des équivalences pour entrer dans d’autres établissements en 2e année, et les 3e année craignent de demander le DNSEP à Valenciennes).

Il faut rassurer les étudiants : s’ils sont entrés en 1ere année, on ne peut pas les empêcher d’aller jusqu’à leur DNAP puisqu’ils ont intégré une formation diplômante.

Puisque le concours est maintenu pour 2017 alors l’école fonctionne au minimum jusqu’en 2019. Le président s’engage à revenir dans les six semaines à venir, avant le prochain conseil d’administration le 29 mars, dialoguer avec les étudiants.

 
Alice Vergara, Directrice, fait un point sur l’actualité de l’école.
L’école et ses étudiants restent actifs et de nombreux projets et partenariats sont en cours et aboutissent à des réalisations concrètes.