CROUS Lille Nord-Pas-de-Calais

Télécharger le communqiué en PDF : communiqué

Vendredi 8 novembre, acculé par des conditions matérielles de précarité (économique, organisationnelle et projectionnelle), un étudiant a été poussé à s’immoler sur le parvis du CROUS de l’Université Lyon II. 

Cet acte de désespoir a été l’ultime réponse d’un étudiant-syndicaliste (SUD Solidaire étudiant-e-s) d’autant plus conscient du contexte politique qu’il met en accusation, dans une lettre rédigée préalablement : 

  • Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche ; 
  • les gouvernements successifs (SARKOZY, HOLLANDE, MACRON) ; 
  • et l’Union Européenne ;

En effet, de la France aux Etats-Unis en passant par le Brésil, les présidents des ultra-riches font payer le lourd tribu d’un système capitaliste et impérialiste ne profitant qu’aux actionnaires et « grands » patrons au détriment des futurs travailleurs, des travailleurs et des anciens travailleurs du monde entier. 

Or, réforme bourgeoise après réforme bourgeoise, Emmanuel Macron et son gouvernement, dans la continuité des précédents, tente d’ouvrir les portes de nos services publics (Enseignement, Santé, etc.) à l’avidité, sans limite, des capitalistes.

C’est pourquoi le SÉLA (syndicat étudiant, lycéen et apprenti) CGT du Nord, avec d’autres organisations étudiantes, appelle au rassemblement non seulement en soutien à notre camarade et à sa famille mais aussi pour protester contre la précarité grandissante à laquelle la bourgeoisie internationale tente de nous réduire. 

NOUS APPELONS L’ENSEMBLE DES ETUDIANTS A SE MOBILISER CE MARDI 12 NOVEMBRE 2019, A 13 HEURES, DEVANT LE CROUS DE : 

-> VALENCIENNES, RESIDENCE MOUSSERON, CAMPUS MONT-HOUY (https://www.facebook.com/events/653864985141550/) ; 

-> LILLE, 74 RUE DE CAMBRAI (https://www.facebook.com/events/2167385260224548/)